22 mai 2016

FAUSSE JOIE

 

En vrai, je ne veux tuer personne, car ma raison dit: "TUER, C'EST MAAAAAL!"... Mais il semble qu'à l'insu de mon plein gré, mes envies de meurtres finissent par prendre le pas. Mon lapsus révèlerait-il un secret espoir?

 On s'illusionne souvent sur nos capacités à être civilisé, en fait.

2 fausse joie jpeg

PENDANT CE TEMPS...

Pendant ce temps, "ça va bien" pour certains...

leclerc plancoet

L'opportunisme et la rapacité s'assument tranquillement dans le 22.

(Désolée de ne pas citer la source de cette photo, je ne la connais pas).

Sinon, une pub pour un magasin de sport m'a fait hurler de rire, mais je ne saurais dire si c'est de l'opportunisme ou de l'humour involontaire:

big_ec83405bb5f547bfb206a661c0740ae9

 

Mais peut-être que j'ai l'esprit mal tourné. En tout cas, ce masque tombe à point.

Huhu.

Paix, fleurs et chaleur.

Posté par carigrumble à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 mai 2016

GRÈVOLUTION GÉNÉRALE!!!

 

 Mais à qui profite le crime? Ils voudraient faire passer le FN, ils ne s'y prendraient pas autrement...

 Cessons de nous diviser, virons-les tous, et (ré)inventons notre société, entre gens du peuple EN PAIX! 

 GRÈVOLUTION GÉNÉRALE!!!

 

1 les sans dents jpeg

 

Sinon, paix, fleurs et chaleur. Prenez bien soin de vous.

02 mai 2016

Un matraquage qui manquait...

Peut-on contrôler les comptes des bénéficiaires du RSA comme le propose Bruno Le Maire ?

Le Monde | * Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Le député Les Républicains souhaite que les départements deviennent le guichet unique des aides sociales. Et il propose de leur donner " la possibilité d'avoir accès aux comptes bancaires des bénéficiaires du RSA pour s'assurer que chaque bénéficiaire touche bien le montant dont il a besoin et qu'il n'y a ni gabegie, ni fraude ".

http://www.lemonde.fr

 

 Tiens, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas tapé sur les pauvres!

 C'est vrai qu'après une bienveillance condescendante, -dûe à l'expectative de nos puissants qui ne savaient trop quoi en penser-, les médias discréditent maintenant à grands moulinets les manifestations citoyennes et autres Nuits Debouts.

 On n'entend plus parler que de vilains casseurs, après l'agenda détaillé d'un trou du cul transféré de Belgique, ou les mirifiques contrats sur de gros jouets militaires. Conneries dont on se fout royalement, mais il faut bien meubler. 

 Cette proposition puante en viendrait presque à nous changer les idées parce qu'elle revient aux fondamentaux de nos élus; la vacuité intellectuelle et le mépris du peuple... Au moins, Le Maire sait conserver les traditions culturelles de son milieu.

 Plutôt que d'arroser violemment les électeurs d'une béance grimée en certitude sociétale par temps de primaires, (ses perversions ne regardent que lui), ce professionnel de la magouille politique, (pléonasme), n'illustre que son ignorance...

 Le décompte des économies et biens personnels existait déjà au temps du RMI; si, si.

 Bien que rarement utilisées pour l'attribution du RMI, il y avait déjà des "mesures" pour contrôler la situation des allocataires potentiels, prenant en compte les biens personnels tels que bijoux de famille, tableaux de valeur, héritages, économies, etc... (Il y avait une liste précise, mais je ne parviens pas à retrouver le papier dans mon bazar).

 En gros, un type viré de sa boîte après 25 ans, en chômage de longue durée parce que trop âgé, et qui avait péniblement mis de côté quelques milliers d'euros pouvait se voir refuser le RMI...

 Le RSA n'a rien arrangé, mais n'a rien inventé non plus, car c'est toujours le cas aujourd'hui.

 Rappelons qu'il existe aussi des logiciels de traitements des dossiers, partagés par les conseils généraux, les CAF, les impôts, le Pôle Emploi, etc, permettant de "croiser" les informations... Les intrusions agressives et culpabilisatrices dans la vie des plus précaires ne datent pas d'hier et sont plus que jamais d'actualité, car on les effectue de plus en plus souvent.

 Les pauvres sont déjà hyper-pistés dans leurs vies par des systèmes, -mis en place au départ pour les aider-, qui ont été pervertis et déviés de leurs fonctions premières. Il ne faut pas s'étonner que beaucoup ne font pas ou plus appel à leurs droits. (Au passage, les économies réalisées sur le dos de ceux qui ne réclament rien car découragés, sont supérieures aux dépenses engendrées par ceux qui fraudent). 

 Ceux qui fraudent le plus ne sont pas les plus pauvres non plus, rien de nouveau sous la drache.

 Lors de la "découverte" de l'Amérique, par exemple, les indiens ont compris qu'ils avaient affaire à un peuple de voleurs lorsqu'ils se sont rendus compte que les colons mettaient des verrous aux portes.

 Ceux qui exigent le plus de contrôle sous couvert de sécurité sont les plus gros voleurs.

 Et si on contrôlait les comptes de Le Maire et affidés locaux?...

 Pour ses relevés bancaires, ne doutons pas qu'un élu véreux et autre dominant saura dissimuler le plus gênant, mais il y a des prises d'informations légales et accessibles à tous;

Peut-on consulter la déclaration de revenus d'autrui ?

Non, il n'est pas possible de consulter la déclaration annuelle d'impôt sur les revenus d'un autre contribuable. Néanmoins, vous pouvez prendre connaissance de certains renseignements sur les revenus et l'impôt sur le revenu d'autres contribuables de votre département en vous rendant au siège de la direction départementale des finances publiques.

https://www.service-public.fr

  Sur ce, bonnes réflexions à tous, paix, fleurs et chaleur.